École nationale d’aérotechnique

Carte non disponible

Date / Heure
Date - 26/09/2018
18 h 00 - 19 h 30


L’heure de la séance est indiquée selon le fuseau horaire de la France (UTC/GMT+1).

Venez rencontrer l’École nationale d’aérotechnique pour en apprendre davantage sur cet établissement et les programmes d’études qui y sont offerts!

  • La séance est d’une durée de 90 minutes, incluant une période de questions.
  • Matériel nécessaire pour les séances en ligne : ordinateur, portable ou tablette avec connexion Internet et casque d’écoute ou haut-parleurs.

Si vous n’avez pas encore choisi le cégep qui vous intéressecliquez ici pour lire nos articles sur les études au cégep.

Découvrez l’École nationale d’aérotechnique

Située en banlieue de Montréal, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) du cégep Édouard-Montpetit est la plus importante maison d’enseignement supérieur en aérotechnique en Amérique du Nord et elle peut accueillir annuellement 1 300 étudiants.

Elle dispose de 6 hangars pourvus de 37 aéronefs, dont 26 avions et 11 hélicoptères. Ses installations et ses équipements de pointe d’une valeur de 85 M $ CAD (60 M €) comprennent 35 laboratoires et ateliers spécialisés, et l’ÉNA est dotée d’un centre de recherche, le Centre technologique en aérospatiale.

Ses trois programmes de technologie supérieure, qui allient théorie et pratique, équivalent à 14 années d’études et sont d’une durée de trois ans. Ils mènent à un diplôme d’études collégiales (DEC) en:

– Maintenance d’aéronefs;

– Avionique;

– Génie aérospatial.

Les diplômés se dirigent vers le marché du travail ou poursuivent des études universitaires en génie.

Grâce à une entente avec le Wallonie Aerotraining Network (WAN) de Bruxelles, il est également possible de passer à l’ÉNA les examens PART-66 de l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) en vue de l’obtention de la licence de maintenance d’aéronefs (LMA) européenne.

Grâce à une entente intervenue en 2011 entre l’Ordre des technologues professionnels du Québec et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de la France, les diplômes décernés aux finissants des programmes de Techniques de maintenance d’aéronefs et de Techniques d’avionique sont reconnus comme des équivalents du DUT Génie industriel et maintenance en France.

Réservation

Monsieur
Madame

Lycéen(ne)
Étudiant(e) universitaire
Chercheur(e) d’emploi
Parent
Conseiller(ère) d'orientation
Professeur(e)
Proviseur(e)-adjoint(e)
Autre

Oui
Non


16
1
Copyright © 2017 Fédération des cégeps. Tous droits réservés.
Ce site est une réalisation de Spiria
 
S.v.p. faites un choix
 
D’où venez-vous ?
Guadeloupe
Île de la Réunion
France métropolitaine
Autre pays